Romain David / Cyrille Blanpain « utilisation des graphes pour faire émerger de nouvelles questions de recherche sur la biodiversité » / présentation d’un prototype

vendredi 16 octobre 2015
par  Romain DAVID

Que ce soit pour les études sur la biodiversité ou pour la connaissance des systèmes socio-écologiques, la production de donnée coûte cher et est peu automatisée. Les longues séries temporelles et/ou les études à large emprise spatiale sont difficiles à mener, dès-lors qu’il faut recourir à plusieurs observateurs, et la robustesse de l’observation est plus difficile à obtenir lorsqu’il s’agit de données « d’interprétation ». La reproductibilité est aujourd’hui fréquemment mise en doute, voire réfutée. Dans un cadre de production de données multi-sources, les problématiques d’équivalence de systèmes d’observations et d’inter-calibration d’observateurs deviennent alors cruciales. De plus en plus, le besoin d’approches intégratives pluri- voire trans-disciplinaires devient nécessaire, dans l’étude de systèmes ou la production de données dans chaque discipline est discontinue, peu précise et mal répartie. Pourtant, toutes les variables de ces systèmes interagissent dans le temps et à chaque échelle spatiale (variables biotiques, abiotiques, pressions anthropiques et naturelles, services rendus et ressentis, image sociétale…)
Le défi scientifique d’une meilleure compréhension globale des équilibres des Systèmes Socio-Ecologiques et de leur influence sur la biodiversité doit passer par la construction et le test de méthodes de co-interprétation de ces données hétérogènes. La science de la fouille de données doit pouvoir apporter de nouvelles perspectives aux recherches disciplinaires sur ces systèmes complexes qui finalement prennent en compte des objets intimement liés (chimie environnementale, génomique, transcriptomique, protéomique, métabolomique, écologie des peuplements, systèmes socio-écologiques, écologie du paysage en sont quelques exemples). Dans le cadre du consortium IndexMed, un prototype de visualisation et de fouille de ces données hétérogènes est en cours de développement. Ce prototype vise à montrer les perspectives de la fouille de données en écologie, d’un travail interdisciplinaire et d’une réponse concertée à appels à projets européens s’intéressant aux problématiques suivantes : comment identifier puis lever les verrous scientifiques liés à la qualité des données et leur hétérogénéité ? comment les considérer, malgré leur disparité, à un niveau équivalent dans le cadre de ces nouvelles approches ? Quelles nouvelles questions scientifiques peuvent être résolues par les nouvelles méthodes émergentes de datamining (clustering collaboratif, machine-learning, fouille de graphes, intelligence artificielle...) ? En fin de compte, quelles nouvelles perspectives pour la connaissance des SSE et l’aide à la décision ?


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois